Au Quebec le gouvernement acte sérieusement le problème Mérule et se dirige vers un programme d'aide financiers aux sinistrés . En France possible?

Après un rapport inter-ministériel remit au gouvernement du Quebec, celui-ci reconnait le problème Mérule. Il s'agit donc d'une avancée certaine mais celà s'est fait au bout de 3 ans grâce au député Harold Lebel et à la volonté farouche des sinistrés Marie-Hélène Cauchon et Monsieur Boivin. 3 ans d'attente et de grand combats. La mérule doit bien rigoler, elle qui n'en a que faire et qui suit sa progression fulgurante. Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse, le rapport inter-ministériel et le lien vers l'article: